Chamissoa altissima

nom scientifique : 
Chamissoa altissima (Jacq.) Kunth
synonyme : 
Achyranthes altissima Jacq.
Famille : 

Distribution géographique

 

Amérique tropicale.
 

Description botanique

Plante grimpante ligneuse. Feuilles ovées à lancéolées, acuminées ou en pointe, de 6 à 18 cm. Inflorescences axillaires ou terminales pouvant atteindre 20 cm; fleurs de 3 à 4 mm; sépales blancs ou verdâtres, ovales à oblongs. Fruit : utricule globuleux à ovoïde de 4 à 5 mm de longueur; graine lenticulaire ou réniforme de couleur noire.

Voucher(s)

García, 2612, JBSD

Jiménez, 18&255, JBSD

asthénie, faiblesse :

feuille, bouillon (décoction prolongée, avec du sel), voie orale1

Les feuilles de Chamissoa altissima constituent un aliment de consommation humaine relativement répandue.

Contre l'asthénie et la faiblesse générale :
Préparer une décoction avec 15 grammes de feuille dans 2 tasses (½ litre) d'eau et 1 petite cuillère (5 milligrammes) de sel, faire bouillir 10 minutes dans un récipient couvert. Laisser refroidir, filtrer et boire 1 tasse 1 à 2 fois par jour.

Toute préparation médicinale doit être conservée au froid et utilisée dans les 24 heures.

Selon l'information disponible :

L'emploi contre l'asthénie et la faiblesse générale est classé REC sur la base de l'emploi significatif traditionnel documenté par les enquêtes TRAMIL et les études de toxicité.

L'asthénie et la faiblesse générale représentant un risque pour la santé, consulter un médecin au préalable, de même si l'état du patient se détériore, ou si la faiblesse ou l'asthénie persiste plus de 5 jours.

Ne pas utiliser durant la grossesse ou l’allaitement ni pour les enfants de moins de 12 ans.

Travail TRAMIL6
La DL50 des parties aériennes par voie orale chez la souris a été supérieure à 2 g/kg selon le modèle de toxicité aigue. Pendant le traitement de toxicité chronique, il n'y a pas eu de variation de poids ni d'altérations morphologiques des organes vitaux chez les animaux traités.

Travail TRAMIL7
L'extrait hydroalcoolique (80%) de parties aériennes (200 µg/mL) n'a pas induit de toxicité selon le modèle in vitro de Molt-4 et a présenté une faible activité sur les lymphocytes.

On ne dispose pas d'information garantissant l'innocuité de son emploi médicinal avec les enfants ni femmes enceintes ou allaitantes.

Travail TRAMIL2
​La partie aérienne de la plante contient : des flavonoïdes, des tanins et des saponines.

Travail TRAMIL3
Analyse proximale pour 100 g de feuille séchée : calories : 40,23; eau : 5,7%; protéines : 20,7%; lipides : 6,5%; glucides : 31,78%; fibres : 23,5%; cendres : 15,72%; calcium : 78,3 mg; cuivre : 2,2 mg; fer : 129,3 mg; potassium : 309,3 mg; lithium : 12,5 mg; magnésium : 67,4 mg; sodium : 26,5 mg; phosphore : 156,7 mg; zinc : 3,4 mg.

La feuille contient des composés phénoliques, des quinoléines, des saponines et des tanins4.

Les parties aériennes contiennent des alcaloïdes dont la bétaïne (2,01%); des protéines dont la trigonéline (0,078%)5.

La littérature scientifique ne donne pas d'information permettant spécifiquement de valider les effets attribués à la décoction de la feuille contre l'asthénie et la faiblesse générale.

Pharmacopée: 

v3

Références :  

1 WENIGER B, ROUZIER M, 1986
Enquête TRAMIL. Service Oecuménique d'Entraide SOE, Port au Prince, Haïti.

2 WENIGER B, SAVARY H, DAGUIHL R, 1984
Tri phytochimique de plantes de la liste TRAMIL. Faculté de Médecine, Université d'Haïti, Port au Prince, Haïti.

3 DHENIN J, SUAREZ I, 1990
Datos promedio sobre Chamissoa altissima HBK. Análisis fitoquímicos de hojas. Informe TRAMIL. ORSTOM, Universidad Mayor de San Simón, Cochabamba, Bolivia.

4 DUKE JA, 1999
Chemicals and their biological activities in: Chamissoa altissima (Jacq.) HBK. Dr. Duke’s Phytochemical and Ethnobotanical Databases. USDA-ARS-NGRL, Beltsville Agricultural Research Center, Beltsville, USA. Nov.20,1999. URL: www.ars-grin.gov/duke/

5 BLUNDEN G, YANG MH, JANICSAK G, MATHE I, CARABOT-CUERVO A, 1999
Betaine distribution in the Amaranthaceae. Biochem Syst Ecol 27(1):87-92.

6 GARCIA MD, SAENZ MT, 1995
Toxicidad aguda de algunas plantas TRAMIL. Departamento de Farmacología, Facultad de Farmacia, Universidad de Sevilla, Sevilla, España.

7 WENIGER B, ITALIANO L, BECK J, ANTON R, ROBINEAU L, 1993
Activités biologiques (cytotoxicité, effet sur la croissance, effet inmunomodulateur) dans des systèmes de cellules animales et humaines en culture de drogues végétales de la Caraïbe. Rapport TRAMIL. Tunis, Tunisie: 1er Congrès Intercontinental Plantes Médicinales et Phytothérapie.

Décharge

L'information ici présentée s'adresse, à des fins pédagogiques, au grand public ainsi qu'aux professionnels de santé. Elle n'a pas la prétention de se substituer à quelque règle ou disposition légale que ce soit. Compte tenu du fait que certaines parties de plantes peuvent, le cas échéant, présenter une toxicité, ou avoir des effets nocifs, ou encore provoquer une interaction avec des médicaments, toute personne désireuse d'utiliser ces moyens thérapeutiques ou leurs produits dérivés doit consulter un médecin ou un autre professionnel de santé qualifié. TRAMIL n'est aucunement responsable pour l'utilisation qui pourrait être faite, dans le cadre d'une quelconque décision, action ou omission, de l'information contenue dans cette Pharmacopée.