Capraria biflora

nom scientifique : 
Capraria biflora L.
Famille : 

Distribution géographique

Amplement distribuée en Amérique tropicale.

Description botanique

Plante herbacée ou suffrutescente pouvant atteindre 1 m de haut. Feuilles oblancéolées ou oblongues de 1 à 9 cm, apex aigu, marge grossièrement dentée au dessus du milieu, sessiles ou à pétioles courts. Fleurs solitaires, axilaires ou en paires, sépales linéaires-lancéolés de 4 à 6 mm, corole de 1 cm, blanche. Capsule ovale à ovoide de 5 à 6 mm.

Voucher(s)

J.Fournet, 4213, GUAD
Delens, 264228-04, VEN
Delaigue, 4, NHTT

gaz (ballonnement, flatulences) :

feuille fraîche, infusion, voie orale1  

grippe :

feuille, décoction, voie orale2

parasitoses intestinales :

feuille, décoction, voie orale3

Problèmes biliaires :

feuille, décoction, voie orale4

Contre les flatulences, la grippe, les parasites intestinaux ou les problèmes biliaires :
Préparer une décoction ou une infusion avec 30 grammes de feuilles fraîches (ou parties aériennes) dans 4 tasses (1 litre) d'eau. En cas de décoction faire bouillir pendant 5 minutes dans un récipient couvert. Pour l'infusion, mettre les 30 grammes de feuilles dans l'eau bouillante. Laisser refroidir, filtrer et boire 1 tasse 3 fois par jour.

Toute préparation médicinale doit être conservée au froid et utilisée dans les 24 heures.

Selon l’information disponible :

L'emploi contre les gaz, la grippe, les parasites intestinaux et les problèmes biliaires est classé REC basé sur l'usage significatif traditionnel documenté par les enquêtes TRAMIL et les études de toxicité.

Ne pas employer avec des femmes enceintes, allaitantes, ni avec des enfants de moins de 8 ans.

Travail TRAMIL11
L’extrait aqueux (décoction à 4,45% de solides totaux), de feuille lyophilisée, (2 mL/100 g de poids corporel) dose unique par voie orale au rat (mâle et femelle), modèle de toxicité aigüe OECD, n'a provoqué ni mort ni signes évidents de toxicité durant les 14 jours d'observation et la nécropsie n’a montré aucune altération des organes.

L’extrait aqueux (décoction à 10% poids/volume) lyophilisé, de feuille sèche, par voie orale (2 g/kg) en dose unique à la souris Swiss (25-30 g), 10 mâles et 10 femelles, n'a provoqué aucun signe évident de toxicité ni altération des organes à la nécropsie12.

On ne dispose d’aucune information pouvant garantir l’innocuité de ce remède administré aux femmes enceintes, allaitantes ou aux enfants.

Travail TRAMIL5
Etude phytochimique préliminaire (parties aériennes)
 

alcaloïdes

     -

saponines

     +

flavonoïdes

(absence de flavonols et de flavonones)

     ++

quinones

     traces

tanins

     +++

stéroïdes, terpènoïdes

     +

La plante contient des flavonoïdes : biflorine6, les parties aériennes contiennent des flavonoïdes : harpagide et 8-O-benzoylharpagide (caprarioside7) et des sesquiterpènes : caprariolides A (0,001%), B (0,00005%), C (0,00004%) et D (0,00014%)8.

Travail TRAMIL9
L’extrait aqueux (décoction à 1,02% de solides totaux) de feuille lyophilisée par voie orale (0,2 mL/10 g de poids corporel) durant 4 jours, à la souris mâle OF-1 (25-30 g), 10 animaux/groupe, modèle du transit intestinal marqué au charbon actif 10% (0,1 mL/10 g de poids corporel), n'a pas modifié significativement le transit intestinal.

L’extrait aqueux de feuille sèche (50-200 mg/kg), à la souris, modèles de douleur induite par l'acide acétique et par plaque chauffante, a montré un effet analgésique10 attribué à l' harpagide et la 8-O-benzoïlharpagide (caprarioside), présentes dans les parties aériennes7.

Pharmacopée: 

v3

Références :  

1 BALZ E, BOYER A, BURAUD M, 2007
Enquête TRAMIL à Marie-Galante. U. Bordeaux 3, U. Paris XI Chatenay-Malabry, UAG, Guadeloupe.

2 DELENS M, 1990
Encuesta TRAMIL en Barlovento, Edo. Miranda de Venezuela. Centro al Servicio de la Acción Popular CESAP, Caracas, Venezuela.

3 ZAMBRANO LE, 2007
Encuesta TRAMIL en Guareguare, Miranda. UCV, Caracas, Venezuela.

4 EDOUARD JA, 1992
Enquête TRAMIL. Lycée agricole, Baie-Mahault, Guadeloupe.

5 SYLVESTRE M, LEGAULT J, PICHETTE A, 2003
Tri phytochimique de plantes de la liste TRAMIL. Laboratoire d’Analyse et de Séparation des Essences Végétales, Université du Québec à Chicoutimi, Québec, Canada.

6 DUKE J, 1992
Handbook of phytochemical constituents of GRAS Herbs and other economic plant. Boca Ratón, USA: CRS Press.

7 HEINRICH M, RIMPLER H, 1989
Harpagide and 8-O-Benzoylharpagide from the Mixe medicinal plant Capraria biflora. Planta Med 55(7):626.

8 COLLINS DO, GALLIMORE WA, REYNOLDS WF, WILLIAMS LA, REESE PB, 2000
New skeletal sesquiterpenoids, caprariolides A-D, from Capraria biflora and their insecticidal activity. J Nat Prod 63(11):1515-1518.

9 VICTORIA MC, MARTINEZ I, BOULOGNE I, BRITO G, MORON F, 2012
Ausencia de actividad sobre el tránsito intestinal de la decocción de hoja liofilizada de Capraria biflora L en ratones. Trabajo TRAMIL. Laboratorio Central de Farmacología, Facultad de Ciencias Médicas “Dr. Salvador Allende”, La Habana, Cuba.

10 ACOSTA SL, MURO LV, SACERIO AL, PENA AR, OKWEI SN, 2003
Analgesic properties of Capriaria biflora leaves acqueous extract. Fitoterapia 74(7-8):686-688.

11 LOPEZ M, BOULOGNE I, BACALLAO Y, MARTINEZ MJ, MORON F, 2012
Recherche d’activité toxique aiguë de la décoction de la feuille lyophilisée de Capraria biflora L. Travail TRAMIL. Laboratorio Central de Farmacología, Facultad de Ciencias Médicas “Dr. Salvador Allende”, La Habana, Cuba.

12 ACOSTA SL, MURO LV, LOPEZ SACERIO AR, MONTEAGUDO GL, REINOSO PENA A, OKWEI SN, 2003
Efecto antiinflamatorios de un extracto de Capraria biflora L. Acta farmaceutica bonaerense 22(1):53-55.

Décharge

L'information ici présentée s'adresse, à des fins pédagogiques, au grand public ainsi qu'aux professionnels de santé. Elle n'a pas la prétention de se substituer à quelque règle ou disposition légale que ce soit. Compte tenu du fait que certaines parties de plantes peuvent, le cas échéant, présenter une toxicité, ou avoir des effets nocifs, ou encore provoquer une interaction avec des médicaments, toute personne désireuse d'utiliser ces moyens thérapeutiques ou leurs produits dérivés doit consulter un médecin ou un autre professionnel de santé qualifié. TRAMIL n'est aucunement responsable pour l'utilisation qui pourrait être faite, dans le cadre d'une quelconque décision, action ou omission, de l'information contenue dans cette Pharmacopée.