Senna bicapsularis

nom scientifique : 
Senna bicapsularis (L.) Roxb.
Famille : 

Distribution géographique

Amérique tropicale et Antilles.

Description botanique

Arbuste ou petit arbre pouvant atteindre 5 m de haut. Le tronc de couleur café rougeâtre, glabre quand il est jeune et avec des lenticelles quand il est plus agé. Stipules submenbraneuses lancéolées à sublobées. Feuilles composées de 9 cm avec 3 à 5 paires de folioles, oblongs, obovés ou suborbiculaires de 1 à 4 cm. Fleurs de couleur jaune groupées en grappes, axilaires ; sépales arrondis et larges de 1 cm ; pétales de 1,5 cm. Gousse subcylindriques de 8 à 15 cm avec de nombreuses graines ovoïdes ou semiovoïdes de couleur marron, brillante.

Voucher(s)

Longuefosse,37,HAVPM

FLORPAN,6466,PMA

BOULOGNE,TH,18,UAG

affections cutanées :

feuille fraîche, macération aqueuse, en bains1-2

feuille fraîche, écrasée, application locale1

 

Contre les affections cutanées :

Laver soigneusement 3-5 feuilles avant de détacher les folioles, hacher 30 grammes de folioles et les ajouter à 4 tasses (1 litre) d’eau bouillante. Laisser reposer pendant 12 heures. Laver la zone affectée avec la macération 2 à 3 fois par jour. 

On peut également nettoyer la lésion à l’eau bouillie et au savon. Laver soigneusement 2-3 feuilles avant de détacher les folioles, les écraser, puis appliquer 5 grammes de matériel végétale sur la peau de la zone affectée. Recouvrir avec une compresse ou un linge propre et changer 3-4 fois par jour.

Toute préparation médicinale doit être conservée au froid et utilisée dans les 24 heures.

Selon l’information disponible :

L’emploi contre les affections cutanées est classé REC sur la base de l’usage significatif traditionnel documenté par les enquêtes TRAMIL et les études de toxicité. 

Toute application topique doit se conformer à de strictes mesures d’hygiène, pour éviter la contamination ou une infection supplémentaire.

Si l’état du patient se détériore, ou si les dermatoses durent plus de 5 jours, consulter un médecin.

Ne pas employer avec des femmes enceintes ou allaitantes, ni avec des enfants de moins de 7 ans.

Travail TRAMIL9

L’extrait aqueux (macération à 3,6% de solides totaux) lyophilisé de feuille, (patch avec 0,5 mL sur 6 cm2 de peau saine et abimée), par voie topique sur 3 lapins albinos New Zealand, durant 4 heures (modèles OECD n°404 et OPPTS 870.2500 EPA), n’a pas provoqué d’œdème ni d’érythème après 72 heures d’observation.

On ne dispose pas d’information permettant de garantir l’innocuité de son emploi en application locale sur des enfants, ni sur des femmes enceintes ou allaitantes.

Travail TRAMIL3

Screening phytochimique préliminaire (feuille) 

 

alcaloïdes

 -

 anthracènes

 +

tanins

 +

 glycosides cardioactifs

 -

flavonoïdes

 +

 glycosides cyanogénétiques

 -

saponines

 +

 stérols/triterpènes

 -

coumarines

 -

   

 

La feuille contient : eicosan-l-ol4, lutéoline4-5, stigmastérol4-5, β-sitostérol4, saponines6.

Travail TRAMIL7

L’extrait aqueux (macération à 3,9% de solides totaux) lyophilisé de feuille, selon la technique de diffusion sur agar (100 μL de macération/plaque) in vitro n’a pas montré d’activité, contre Staphylococcus aureus, Staphylococcus epidermidis, Escherichia coli, ni Candida albicans.

 

Travail TRAMIL8

L’extrait aqueux (macération) lyophilisé de feuille (75 g/L de matériel végétal sec – équivalent à 376,4 g/L de matériel végétal frais - rendement 3,67% de solides totaux), par voie topique (10 μL sur les deux côtés de chaque oreille), sur la souris OF-1, modèle d’œdème de l’oreille induit par l’huile de Croton (10 μL/2,5 mL acétone), a inhibé la réponse inflammatoire à 43,6% (pour la dilution à 25%), à 56,5% (pour la dilution à 50%) et à 70,9% (pour la macération pure). Seuls la macération pure et la dilution à 50% ont montré une différence statistiquement significative par rapport au témoin. 

Pharmacopée: 

v3

Références :  

1 LONGUEFOSSE JL, NOSSIN E, 1990-95
Enquête TRAMIL. Association pour la valorisation des plantes médicinales de la Caraïbe AVPMC, Fort de France, Martinique.

2 BOULOGNE Isabelle, 2008

Enquête TRAMIL, Les Saintes, UAG, Guadeloupe (FWI).

3 SOLIS P, RODRIGUEZ N, ESPINOSA A, VASQUEZ Y, GUPTA MP, 2004
Ensayo fitoquímico de algunas especies con usos significativos TRAMIL en Martinica. Informe TRAMIL. Centro de Investigaciones Farmacognósticas de la Flora Panameña CIFLORPAN, Facultad de Farmacia, Universidad de Panamá, Panamá, Panamá.

4 TORRENEGRA R, JIMENEZ R, 2002
Phytochemical studies of leaves and flowers on Senna bicapsularis (L.) Roxburgh var. bicapsularis. Actual Biol(Medellin) 24(76):69-74.

5 DR. DUKE’S Phytochemical and Ethnobotanical Databases, 2009 

www.ars-grin.gov/duke/

6 RAO CK, SUBHASHINI G, 1986
Saponins and leucoanthocyanins in Cassia L. Curr Sci 55(6):320-321.

7 BOUCOURT E, BOULOGNE I, LÓPEZ M, MARTINEZ MJ, MORON F, 2012
Recherche d’activité anti-microbienne in vitro (selon la technique de la diffusion en milieu gélosé) de la macération de la feuille lyophilisée de Senna bicapsularis (L.) Roxb. Travail TRAMIL. Laboratorio Central de Farmacología, Facultad de Ciencias Médicas “Dr. Salvador Allende”, La Habana, Cuba.

8 FRIAS AI, BOULOGNE I, BACALLAO Y, MORÓN F, 2012
Activité antiinflammatoire topique de la macération aqueuse de la feuille lyophilisée de Senna bicapsularis (L.) Roxb sur l’oedème de l’oreille induite par l’huile de croton sur la souris. Travail TRAMIL. Laboratorio Central de Farmacología, Facultad de C. Médicas “Dr. Salvador Allende”, La Habana, Cuba.

9 LOPEZ M, BOULOGNE I, BACALLAO Y, MORON F, 2012

Recherche d’irritabilité topique sur peau saine et abîmée (selon les méthodes OECD et EPA Acute dermal irritation) de la macération de la feuille lyophilisée de Senna bicapsularis (L.) Roxb. Travail TRAMIL. Laboratorio Central de Farmacología, Facultad de Ciencias Médicas “Dr. Salvador Allende”, La Habana, Cuba.

Décharge

L'information ici présentée s'adresse, à des fins pédagogiques, au grand public ainsi qu'aux professionnels de santé. Elle n'a pas la prétention de se substituer à quelque règle ou disposition légale que ce soit. Compte tenu du fait que certaines parties de plantes peuvent, le cas échéant, présenter une toxicité, ou avoir des effets nocifs, ou encore provoquer une interaction avec des médicaments, toute personne désireuse d'utiliser ces moyens thérapeutiques ou leurs produits dérivés doit consulter un médecin ou un autre professionnel de santé qualifié. TRAMIL n'est aucunement responsable pour l'utilisation qui pourrait être faite, dans le cadre d'une quelconque décision, action ou omission, de l'information contenue dans cette Pharmacopée.