Erechtites hieraciifolius

nom scientifique : 
Erechtites hieraciifolius (L.) Raf. ex DC.
Famille : 

Distribution géographique

Du Canada à l’Amérique du Sud et largement introduite en Europe et les îles du Pacifique.

Description botanique

Plante herbacée annuelle érigée, de 0,5 à 2 m de haut, à tiges simples ou très ramifiées au sommet, plus ou moins poilues. Feuilles alternes, lancéolées à ovales-lancéolées, 5-10 (-30) cm de long et jusqu'à 8 cm de large, bords irrégulièrement dentés ou rarement pinnatilobés; feuilles inférieures à base ailée pécioliforme, feuilles centrales et apicales sessiles, embrassant la tige. Inflorescences, capitules en inflorescences ramifiées et plus ou moins arrondies, terminales et axillaires, chaque capitule avec 20 ou 25 ou plus de fleurs jaune-vert à blanc; fleurs ligulées femelles, fertiles, située sur 1 ou 2 verticilles à la périphérie du capitule; fleurs du réceptacle : hermaphrodites, fertiles, situées dans la partie centrale. Fruit sec, indéhiscent, à aigrette blanche pouvant atteindre jusqu'à 11 mm, contenant une seule graine.

La feuille et la fleur ont une saveur acre et amère, laissant une sensation astringeante.

Voucher(s)

Aker,644,HULE
FLORPAN,F-6713,PMA

douleur d'estomac :

feuille fraîche, décoction, voie orale1

Contre les douleurs d’estomac :
Préparer une décoction avec 4 feuilles fraîches dans 1 tasse (250 millilitres) d’eau, faire bouillir 5 minutes dans un récipient couvert. Laisser refroidir, filtrer et boire 1 tasse, 3 fois par jour1 un maximum de 2 jours.

Toute préparation médicinale doit être conservée au froid et utilisée dans les 24 heures.

Selon l’information disponible :

L’emploi contre les douleurs d’estomac est classé REC sur la base de l’usage significatif traditionnel documenté dans les enquêtes TRAMIL et les études de toxicité.

Si l’état du patient se détériore ou si les douleurs d’estomac durent plus de 2 jours, consulter un médecin.

A cause du risque d’hépatotoxicité documentée des alcaloïdes pyrrolizidiniques, son utilisation par voie orale doit être limitée à un maximum de 2 jours chez l’adulte2-3.

Ne pas employer avec des femmes enceintes ou allaitantes ni avec des enfants de moins de 12 ans.

Travail TRAMIL8
L’extrait aqueux (décoction) lyophilisé de feuille fraîche, (3 g/kg à doses répétées), par voie orale à la souris Swiss (5 mâles - 5 femelles), pendant 5 jours, avec une période d’observation de 7 jours additionnels, n’a pas provoqué de mortalité, ni de signes évidents de toxicité. L’autopsie macroscopique n’a pas montré de signes évidents d’altérations des organes internes.

La FDA (Food and Drug Administration) des USA met en garde au sujet de la présence d’alcaloïdes pyrrolizidiniques, décrits comme hépatotoxiques et le genre Erechtites est classifié comme toxique2-3.

L’enquête TRAMIL fait état de contre-indication pour son usage chez les femmes enceintes et les enfants1.

On ne dispose pas d’information sur l’innocuité de son emploi avec des enfants, ou des femmes enceintes ou allaitantes.

Les parties aériennes contiennent des terpénoïdes : β-amirine4, humulène4, 3(R)-hydroxy-5,6-époxy-β-ionol5, 3-oxo-α-D-glucopiranoside-(6R,9R)-β-ionol5, 3(R)-hydroxy-5,6-époxy-β-ionone5, ocimène4, (3,6-trans-3,7-diméthylocta-3,5-dièn-1,2,7-triol5; phénylpropanoïdes : 2-hydroxy-4-(2-propènyl)phényl-β-D-glucopiranoside5, 2-méthoxy-4-(2-propènyl)phényl-β-D-glucopiranoside5; alcènes : (2,5-trans-6-hydroxy-2,6-diméthylheptadièn-1-al5.

La plante entière contient des alcaloïdes pyrrolizidiniques : sénécionine6, sénécifiline6, et le tanin : 4-O-(3,3-diméthylallyl) de l’alcool siringilique4.

Travail TRAMIL7
L’extrait aqueux (décoction) de feuille fraîche, (500 µg/mL) in vitro, a été actif contre Staphylococcus aureus. En revanche il est resté inactif contre Escherichia coli et Candida albicans.

Références :  

1 AKER CH, GARMENDIA M, DEVES R, FERNANDEZ P, FRITHZ E, HERNANDEZ M, SIMEON A, 2003
Encuesta TRAMIL (Bosawas). Departamento de Biología, Facultad de Ciencias, Universidad Nacional Autónoma de Nicaragua UNAN-León, León, Nicaragua.

2 FDA (Agencia de Drogas y Alimentos) 2004
Center for Food Safety & Applied Nutrition; FDA, Rockville MD, USA, 21/3/2005. URL: http://vm.cfsan.fda.gov/~djw/pltx.cgi?QUERY=Erechtites+hieracifolia

3 Roder E, 1995
Medicinal plant in Europe containing pyrrolizidine alkaloids. Pharmazie 50:83-98.

4 BOHLMANN F, ABRAHAM WR, 1980
A new syringyl alcohol derivative from Erechtites hieracifolia. Phytochemistry 19:469-470.

5 YI JH, KWON HC, CHOI SZ, LEE WB, BANG EJ, LEE KR , 2001
Constituents of aerial parts of Erechties hieracifolia. Yakhak Hoe Chi 45(4):339-346.

6 ADAMS R, GIANTURCO M, 1956
Senecio alkaloids. The composition of "hieracifoline" and "jacobine". J Amer Chem Soc 78:398-400.

7 OLMEDO D, RODRIGUEZ N, ESPINOSA A, VASQUEZ Y, GUPTA MP, 2005
Ensayo antimicrobiano de algunas especies con usos significativos TRAMIL-Centroamérica. Informe TRAMIL. Centro de Investigaciones Farmacognósticas de la Flora Panameña CIFLORPAN, Facultad de Farmacia, Universidad de Panamá, Panamá, Panamá.

8 GARCIA-GONZÁLEZ M, BARBOZA CJ, 2005
Toxicidad aguda (3000 mg/kg) dosis repetida, en ratones, del extracto acuoso de hojas frescas de Erechtites hieraciifolius. Informe TRAMIL. PRONAPLAMED. Depto de Fisiología, Escuela de Medicina, Universidad de Costa Rica, San Pedro, Costa Rica.

Décharge

L'information ici présentée s'adresse, à des fins pédagogiques, au grand public ainsi qu'aux professionnels de santé. Elle n'a pas la prétention de se substituer à quelque règle ou disposition légale que ce soit. Compte tenu du fait que certaines parties de plantes peuvent, le cas échéant, présenter une toxicité, ou avoir des effets nocifs, ou encore provoquer une interaction avec des médicaments, toute personne désireuse d'utiliser ces moyens thérapeutiques ou leurs produits dérivés doit consulter un médecin ou un autre professionnel de santé qualifié. TRAMIL n'est aucunement responsable pour l'utilisation qui pourrait être faite, dans le cadre d'une quelconque décision, action ou omission, de l'information contenue dans cette Pharmacopée.