Ochroma pyramidale

nom scientifique : 
Ochroma pyramidale (Cav. ex Lam.) Urb.
Famille : 

Distribution géographique

Amplement distribuée en Amérique tropicale, du Méxique au Brésil.

Description botanique

Arbre pouvant atteindre 30 m; écorce externe lisse avec des cicatrices linéaires proéminentes. Feuilles simples organisées en spirales, en forme de coeur et légèrement trilobées, de 20 à 30 cm, apex aigue et base cordée; glabres sur la face supérieure, stellées-tomenteuses sur la face inférieure. Fleurs solitaires, axilaires, jusqu’à 20 cm, calice rouge cerise; 5 pétales blancs ou crèmes avec des bords rouges et une colonne staminale. Capsule de 12 à 20 cm, avec des côtes longitudinales proéminentes; graines recouvertes de fibres laineuses.

Voucher(s)

Jiménez,1613,JBSD
Poveda,7547,JVR

Contre "hinchazón" (inflammation) :
Préparer une décoction avec 30 grammes de feuilles fraîches dans 4 tasses (1 litre) d'eau, bouillir pendant 5 minutes dans un récipient couvert, laisser refroidir et appliquer en bains 3 fois par jour ou appliquer la feuille, préalablement lavée, directement sur la zone affectée lavée à l’eau bouillie et au savon, recouvrir avec un pansement ou un linge propre et changer 3 fois par semaine.

Toute préparation médicinale doit être conservée au froid et utilisée dans les 24 heures.

Selon l’information disponible :

L’emploi topique pour gonflement (inflammation) est classé REC sur la base de l’emploi significatif traditionnel documenté dans les enquêtes TRAMIL, les études de toxicité et de validation.

Toute application locale doit se conformer à de strictes mesures d’hygiène pour empêcher la contamination ou une infection surajoutée.

Si l’état du patient se détériore ou que le gonflement persiste plus de 3 jours, consulter un médecin.

Ne pas employer avec des femmes enceintes ou allaitantes, ni avec des enfants de moins de 3 ans.

Travail TRAMIL6
La feuille fraîche pilée-froissée et son extrait aqueux (décoction) lyophilisé, en dose unique, par voie topique sur le dos rasé de 3 lapins mâles New Zealand, observés pendant 3 jours consécutifs, n'ont pas montré de signes évidents d'irritation cutanée.

Travail TRAMIL7
L'extrait aqueux (décoction) lyophilisé de feuille fraîche, (5 g/kg en dose unique), par voie orale à la souris Swiss (10 mâles), groupe témoin traité par solution saline, observées pendant 14 jours, n'a pas causé de mortalité, de signes de toxicité, ni modification de l’évolution du poids corporel, ni d’altération macroscopique ou du poids des organes : rein, coeur et poumon.

On ne dispose pas d’information garantissant l’innocuité de son emploi médicinal sur des enfants, ni sur des femmes enceintes ou allaitantes.

Travail TRAMIL2
Etude phytochimique préliminaire de l’extrait éthanolique (70%) de la feuille :

alcaloïdes

-

anthracènes

-

tanins

-

glycosides cardioactifs

-

flavonoïdes

-

glycosides cyanogénétiques

-

saponines

+

coumarines

+

La feuille contient des benzénoïdes : acide gentisique3; triterpènes : lupéol, acide oléanolique, stigmastérol, β-sitostérol, β-D-glucopiranoside de β-sitostérol; polyphénols : catéchine, épi-catéchine et vitexine4.

Travail TRAMIL5
L'extrait aqueux (décoction, 0,15 g/mL) lyophilisé de feuille fraîche, (0,5, 2 et 3,33 mg/oreille/10 µL), a été administré par voie topique sur la souris Hsd:ICR, (6 femelles et 6 mâles), modèle d'inflammation induite par application d'acétate de tetradecanoïforbol (TPA) (0,125 mg/mL), durant 4 heures. Le témoin négatif a reçu de l'acétone (10 µL/oreille) et le témoin positif de l'indométacine (25 mg/mL). On a constaté une inhibition de l'inflammation (27,8%) dans le groupe traité avec l'extrait de 100 mg/mL (2 mg/oreille) statistiquement significative par rapport au groupe témoin négatif mais pas par rapport au groupe témoin positif.

Pharmacopée: 

v3

Références :  

1 WENIGER B, 1987-88
Encuesta TRAMIL. enda-caribe, Santo Domingo, Rep. Dominicana.

2 SOLIS P, RODRIGUEZ N, ESPINOSA A, VASQUEZ Y, Gupta MP, 2004
Ensayo fitoquímico de algunas especies con usos significativos TRAMIL. Informe TRAMIL. Centro de Investigaciones Farmacognósticas de la Flora Panameña CIFLORPAN, Facultad de Farmacia, Universidad de Panamá, Panamá, Panamá.

3 GRIFFITHS LA, 1959
On the distribution of gentisic acid in green plants. J Exp Biol 10(3):437-442.

4 VAZQUEZ E, MARTINEZ EM, COGORDAN JA, DELGADO G, 2001
Triterpenes, phenols, and other constituents from the leaves of Ochroma pyramidale (Balsa Wood, Bombacaceae). Preferred conformations of 8-C-b-D-glucopyranosyl-apigenin (vitexin). Revista de la Sociedad Química de México 45(4):254-258.

5 PAZOS L, COTO T, GONZALEZ S, 2006
Antiinflamatorio tópico, en ratones, del extracto acuoso de la decocción de hojas de Ochroma pyramidale. Informe Tramil. Laboratorio de Ensayos Biológicos LEBi, Escuela de Medicina, Universidad de Costa Rica, San Pedro, Costa Rica.

6 GARCIA GM, COTO MT, GONZALEZ CS, PAZOS L, 1998
Irritabilidad dérmica del extracto acuoso de hoja fresca de Ochroma pyramidale. Informe TRAMIL. Laboratorio de Ensayos Biológicos LEBi, Escuela de Medicina, Universidad de Costa Rica, San Pedro, Costa Rica.

7 HIRUMA-LIMA CA, SOUZA BRITO AR, 2002
Descrição das atividades biológicas testadas de plantas TRAMIL Informe TRAMIL. Depto. Fisiologia, Inst. Biociências UNESP, Botucatu y Depto. Fisiologia, Inst. Biologia, UNICAMP, Campinas, SP, Brasil.

Décharge

L'information ici présentée s'adresse, à des fins pédagogiques, au grand public ainsi qu'aux professionnels de santé. Elle n'a pas la prétention de se substituer à quelque règle ou disposition légale que ce soit. Compte tenu du fait que certaines parties de plantes peuvent, le cas échéant, présenter une toxicité, ou avoir des effets nocifs, ou encore provoquer une interaction avec des médicaments, toute personne désireuse d'utiliser ces moyens thérapeutiques ou leurs produits dérivés doit consulter un médecin ou un autre professionnel de santé qualifié. TRAMIL n'est aucunement responsable pour l'utilisation qui pourrait être faite, dans le cadre d'une quelconque décision, action ou omission, de l'information contenue dans cette Pharmacopée.