Gossypium barbadense

nom scientifique : 
Gossypium barbadense L.
Famille : 

Distribution géographique

Natif d'Amérique du Sud, amplement cultivé dans toutes les régions tropicale.

Description botanique

Arbuste de 1 à 4 m. Feuilles de 3-7 lobes, lobes ovales ou lancéolées, stipules présentes. Fleurs solitaires, avec des bractées largement ovées, foliacées; calice tronqué; pétales jusqu'à 8 cm, jaunes avec une tache rouge à la base. Capsule ovoïde, 3-4 loges, acuminée, ponctuée. Graines ovales rostrées, laineuses, avec de longs filaments de couleur blanche (coton).

Voucher(s)

Tinoco, 4, HPMHV
Ochoa, 278, HPMHV
García, 2588, JBSD

affections cutanées :

feuille froissée, bain et friction1

douleur abdominale :

feuille, décoction avec sel, voie orale1

Saignement (par coupure) :

jus de la feuille pilée, application locale2

Contre les affections cutanées ou le prurit :
Laver soigneusement les feuilles, froisser 5 à 10 grammes du matériel végétal et frictionner la zone affectée préalablement lavée avec de l’eau bouillie et du savon, 2 à 3 fois par jour, pendant 3 à 5 jours.

Contre les douleurs abdominales ou les gaz :
Préparer une décoction avec 30 g de feuilles fraîches dans 4 tasses (1 litre) d'eau, faire bouillir pendant 5 minutes dans un récipient couvert. Laisser refroidir, filtrer et boire 1 tasse 3 ou 4 fois par jour pendant 1 à 3 jours.

Contre les saignements (par coupure) :
Laver soigneusement les feuilles, préparer un jus avec 20 à 30 grammes de feuilles froissées. Laver la lésion avec de l’eau bouillie et du savon, appliquer le jus sur la zone affectée. Couvrir avec une compresse ou un linge propre et changer toutes les 4 heures.

Toute préparation médicinale doit être conservée au froid et utilisée dans les 24 heures.

Selon l’information disponible :

L'emploi contre les affections cutanées, le prurit et les saignements, est classé REC sur la base de l'usage significatif traditionnel documenté par les enquêtes TRAMIL et les études de toxicité.

Toute application topique doit obéir à de strictes mesures d’hygiène pour empêcher la contamination ou une infection surajoutée.

Si l'état du patient se détériore ou que l'affection cutanée persiste plus de 5 jours, consulter un médecin.

L'emploi contre les douleurs abdominales et les gaz est classé REC sur la base de l'usage significatif traditionnel documenté par les enquêtes TRAMIL, les études de toxicité, de validation et l’information scientifique publiée disponible.

Si l'état du patient se détériore ou que la douleur abdominale persiste plus de 3 jours, consulter un médecin.

Ne pas employer avec des femmes enceintes, allaitantes, ni avec des enfants de moins de 12 ans.

Travail TRAMIL11
L'extrait aqueux (décoction) lyophilisé de feuille fraîche (5 g/kg/5 jours consécutifs), a été administré par voie orale à 10 souris Swiss (5 mâles de 19,40 g ± 0,37g et 5 femelles de 18,38 g ± 0,34 g). Le groupe témoin de mêmes caractéristiques a reçu de l'eau distillée (0,3 mL). Il y a eu une période d'observation de 7 jours à la fin de l'administration du traitement et du témoin. Pendant l’essai, il n’y a pas eu de mortalité ni aucun signe de toxicité. Les paramètres évalués ne sont pas modifiés et l’autopsie macroscopiques n'a pas montré d’altérations sur les organes.

Travail TRAMIL12
L'extrait aqueux (décoction) lyophilisé de feuille fraîche et la feuille fraîche pilée, ont été appliqués par voie topique sur une partie du dos rasé (10 x 5 cm) de 3 lapins New Zealand mâles, pour chaque forme de préparation, avec une pâte (0,5 g de lyophilisat humidifié avec 0,4 mL d’eau distillée) ou une feuille broyée, en patch dermique, pendant 4 jours consécutifs. La zone témoin de chaque animal a reçu de l'eau distillée dans les mêmes conditions. Aucune irritation cutanée n'a été observée.

On ne dispose d’aucune information pouvant garantir l’innocuité de ce remède administré aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes.

Travail TRAMIL3
Etude phytochimique préliminaire (feuille) :

alcaloïdes

-

saponosides

-

stéroïdes, terpénoïdes

+

composés phénoliques

+

flavonoïdes

+

tanins

-

quinones

-

 

 

 

La feuille contient des glucosides, querciméritrine et isoquercétrine, acide salicylique4.

La plante entière contient une sesquiterpenoïde : gossypol, ainsi que des catéchines5.

Travail TRAMIL6
L'extrait aqueux (décoction) de feuille fraîche lyophilisée, in vitro, a été actif (25% de l'activité de la streptomycine 5 mg/mL) aux concentrations de 559, 279 et 139 µg/mL contre Staphylococcus aureus (ATCC 6341).

Travail TRAMIL7
L'extrait aqueux de feuille fraîche à 50% (100 µL) in vitro n'a pas montré d'activité contre Staphylococcus aureus (ATCC 29737), Escherichia coli (ATCC 10536), Enterobacter cloacae ni Candida albicans (ATCC 10231).

Travail TRAMIL8
L'extrait hydroalcoolique (macération 20 g de matériel végétal en poudre/100 mL d'éthanol à 50% durant 7 jours) de feuille et le jus de capsule, (50 µL de macérat/disque de papier de 6 mm) in vitro, n'ont pas montré d'activité contre les entérobactéries (Escherichia coli, Salmonella enteritidis, S. typhi , Shigella dysenteriae, S. flexneri).

Travail TRAMIL9
L'extrait aqueux (décoction) lyophilisé de feuille fraîche, (3 g/kg en dose unique, après 6 heures de jeûne), a été administré par voie orale à la souris NGP (15 mâles et 15 femelles), le groupe témoin de même nombre et caractéristiques a reçu de l'eau distillée (0,5 mL), 30 minutes avant celle du charbon actif. Le résultat mesuré une heure après a démontré une accélération significative du transit intestinal.

L'extrait alcoolique de feuille, (0,5 mg/mL) in vitro sur utérus isolé de ratte et (0,05 mg/mL) sur iléon isolé de cobaye, a stimulé la contraction du muscle lisse dans les deux cas10

Références :  

1 WENIGER B, ROUZIER M, 1986
Enquête TRAMIL. Service Oecuménique d'Entraide SOE, Port au Prince, Haïti.

2 LAGOS-WITTE S, 1988-89, 1996
Encuesta TRAMIL. Laboratorio de Histología Vegetal y Etnobotánica, Dep. de Biología, Universidad Nacional Autónoma de Honduras UNAH, Tegucigalpa, Honduras.

3 WENIGER B, SAVARY H, SATURNE A, 1986
Tri phytochimique relatif à 4 plantes TRAMIL. Laboratoire de chimie des substances naturelles, Faculté de médecine et de pharmacie, Université d'Etat d'Haïti, Port au Prince, Haïti.

4 WONG W, 1976
Some folk medicinal plants from Trinidad. Econom Bot 30(2):103-142.

5 HEGNAUER R, 1973
Chemotaxonomie der Pflanzen. Stuttgart, Deutschland: Birkhauser Verlag Basel, 882pp.

6 LUCIANO-MONTALVO C, GAVILLAN-SUAREZ J, BOULOGNE I, 2011
A screening for antimicrobial activities of Caribbean herbal remedies. Informe TRAMIL. Cuadernos de Investigación del Instituto de Investigaciones Interdisciplinarias de la Universidad de Puerto Rico en Cayey. Cuaderno 16.

7 BOUCOURT E, MARTINEZ MJ, MOREJON Z, 2010
Evaluación de la actividad antimicrobiana del extracto acuoso de las hojas frescas de Gossypium barbadense L. Informe TRAMIL. Laboratorio Central de Farmacología, Facultad de Ciencias Médicas “Dr. Salvador Allende”, C. Habana, Cuba.

8 CACERES A, GONZALEZ S, GIRON L, 1998
Demostracion de la actividad antimicrobiana de plantas TRAMIL en base a los usos populares en la cuenca del Caribe. Laboratorio de productos fitofarmacéuticos Farmaya y Facultad de Ciencias Químicas y Farmacia, Universidad de San Carlos, Guatemala, Guatemala. 22pp.

9 GARCIA GM, COTO MT, GONZALEZ CS, PAZOS L, 2000
Velocidad del tránsito intestinal en ratones, del extracto acuoso de hoja fresca de Gossypium barbadense. Informe TRAMIL. Laboratorio de Ensayos Biológicos LEBi, Escuela de Medicina, Universidad de Costa Rica, San Pedro, Costa Rica.

10 KERHARO J, ADAM J, 1974
La Pharmacopée Sénégalaise traditionnelle. Paris, France : Ed Vigot Frères, 1011pp.

11 GARCIA GM, COTO MT, GONZALEZ CS, PAZOS L, 1998
Toxicidad aguda del extracto acuoso de hoja fresca de Gossypium barbadense. Informe TRAMIL. Laboratorio de Ensayos Biológicos LEBi, Escuela de Medicina, Universidad de Costa Rica, San Pedro, Costa Rica.

12 GARCIA GM, COTO MT, GONZALEZ CS, OCAMPO R, PAZOS L, 2001
Irritabilidad dérmica del extracto acuoso de hoja fresca de Gossypium barbadense. Informe TRAMIL. Laboratorio de Ensayos Biológicos LEBi, Escuela de Medicina, Universidad de Costa Rica, San Pedro, Costa Rica.

Décharge

L'information ici présentée s'adresse, à des fins pédagogiques, au grand public ainsi qu'aux professionnels de santé. Elle n'a pas la prétention de se substituer à quelque règle ou disposition légale que ce soit. Compte tenu du fait que certaines parties de plantes peuvent, le cas échéant, présenter une toxicité, ou avoir des effets nocifs, ou encore provoquer une interaction avec des médicaments, toute personne désireuse d'utiliser ces moyens thérapeutiques ou leurs produits dérivés doit consulter un médecin ou un autre professionnel de santé qualifié. TRAMIL n'est aucunement responsable pour l'utilisation qui pourrait être faite, dans le cadre d'une quelconque décision, action ou omission, de l'information contenue dans cette Pharmacopée.